J’AVAIS 10 ANS EN 1940

J’AVAIS 10 ANS EN 1940

J'AVAIS 10 ANS EN 1940

Son intérêt portant sur la Marine en général, son enthousiasme devant le fameux paquebot « Normandie », sa visite du croiseur « Montcalm » appartenant à la Flotte de guerre en escale au Havre en 1938 l'ont amené à écrire ce récit. Il y relate la vie précédant la Guerre 1939-45 dans ce grand port qu'est Le Havre et celle d'un enfant réfugié à cause des bombardements chez ses grands- parents dans un charmant village de la campagne normande, puis l'Exode...

Ce récit fourmille d'exemples sur cette époque, comme la dot de la mariée et les armoires normandes, le travail des galets et la pêche hauturière à Fécamp les saurisseries de harengs, la culture en général et celle du lin et les travaux s'y rapportant comme l'exposition au soleil pour le rouir, le teillage en usine, le peignage, enfin, le tissage...
En outre, son contact direct avec les camarades de la campagne et la nouvelle école mixte le rendent plus sensible aux choses de la vie. Il se familiarise avec les imposants chevaux de labour dans l'écurie de Maître François, il poursuit un taurillon malade, il joue aussi dans cette « base de loisir » naturelle que représente la ferme et ses granges, la batteuse recueillant le blé mur, jeux qui ne peuvent exister qu'après avoir effectué les petites corvées comme quérir de l'eau à la citerne, cueillir la nourriture des lapins, casser le bois pour allumer le poêle...Puis c'est cet Exode provoqué par l'afflux des gens du Nord sur les routes de quatre départements de Normandie, à pied souvent, en convoi militaire parfois, pour terminer à Mayenne, face au château du duc qui fut l'adversaire malheureux du roi Henri IV.


Paru chez Editions Charles Corlet - 230 pages et nombreuses illustrations.

Prix.: 22.00 Euros par chèque - Expédition par l'auteur avec dédicace personnalisée - Port gratuit ou à réclamer dans toute librairie digne de ce nom.

 

A noter que le jury du Salon du livre 2000 de St Valéry en Caux, présidé par André Castelot et madame la Comtesse de Paris attribua son 1er prix à cet ouvrage.

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site